Conseils de plantes pour un jardin type permaculture en Alsace

Christophe K. nous livre ses conseils de plantes, pour un jardin type permaculture sur un sol alsacien :
  » La liste ci-jointe propose une variété minimum de végétaux et champignons pour un jardin-forêt familial, avec production étalée durant toute l’année, y compris pendant la période froide. Je cultive la totalité des plants de cette liste dans mon jardin si vous voulez les voir ou poser des questions sur leur culture.
Comme je ne suis pas atteint de collectionnite aigue, cette liste est volontairement réduite. Less is more.
Les arbres fruitiers locaux intéressants ne figurent pas dans la liste car ils sont trop nombreux et trop spécifiques.
Tout commentaire / ajout / critique est bienvenu. J’enrichirai la liste au fur et à mesure de vos interventions.
Nous travaillons actuellement sur une AMAP de production de plants perpetuels et annuels (tomates, courges, melons, poivrons, etc) à Strasbourg. » :
Plantes conseillées par CK pour la permaculture en Alsace

Voici un commentaire (de BB) concernant cette liste de plantes…
« Merci pour cet article, et ce que vous faites pour diffuser la permaculture. Juste une petite suggestion à propos de la ritournelle  » less is more  » qui, dans certains cas, doit être évitée notamment dans celui du jardin ou de la forêt fruitière ou on pourrait dire que « more is better ». Un des principes phare que nous enseigne la nature et les écrits de Bill Mollison et D Holmgren, est la diversité. Il s’agit d’un facteur primordial pour la stabilité, l’équilibre et la résilience d’un écosystème même cultivé. De plus plus on a des plantes dans un système plus on a de diversité ensuite au compost, avec tous les nutriments micro-organismes etc qui accompagnent chaque type de plantes. On construira par incidence un sol plus diversifié, vivant, riche. Les plantes seront donc plus riches en nutriments, vitamines, minéraux…ce qui est la matière première de notre santé et vitalité aussi.. »

Publicités

3 réflexions sur “Conseils de plantes pour un jardin type permaculture en Alsace

  1. Merci pour cet article, et ce que vous faites pour diffuser la permaculture. Juste une petite suggestion à propos de la ritournelle  » less is more  » qui, dans certains cas, doit être évitée notamment dans celui du jardin ou de la forêt fruitière ou on pourrait dire que « more is better ». Un des principes phare que nous enseigne la nature et les écrits de Bill Mollison et D Holmgren, est la diversité. Il s’agit d’un facteur primordial pour la stabilité, l’équilibre et la résilience d’un ecosystème même cultivé. De plus plus on a des plantes dans un système plus on a de diversité ensuite au compost, avec tous les nutriments micro-organismes etc qui accompagnent chaque type de plantes. On construira par incidence un sol plus diversifié, vivant, riche. Les plantes seront donc plus riches en nutriments, vitamines, minéraux…ce qui est la matière première de notre santé et vitalité aussi..

    • Merci pour votre remarque 😀
      n’hésitez pas à laisser d’autres commentaires,
      informations techniques, conseils, expérience,
      ou actualité concernant la permaculture en Alsace…
      à bientôt !!

    • ” less is more ” ne s’applique bien évidemment pas ici au champs de la permaculture mais de la pédagogie. Nous n’errons pas de la permaculture pour faire de la permaculture.

      Nous produisons de la réalité, plus exactement de l’autosuffisance alimentaire en produits frais, et ce depuis plus de 30 ans.

      Pour comprendre ceci, je rappel aux débutants 2 principes de base de la conception de projets permaculture :
      – concevoir de la structure aux détails.
      La liste de végétaux évoquées ci-dessus est une base de travail à l’attention des débutants et non une énumération exhaustive du champs des possibles. Nous partons des fondamentaux et des habitudes culinaires locales comment point de départ. C’est un choix arbitraire.
      – opter pour des solutions petites et lentes.
      “more is better” est un des principaux facteur d’échec de projets d’une manière générale. Et le paysage le la permaculture française l’illustre très bien malheureusement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s